Depuis lundi, les écoulements au tibia ont cessé. La plaie est nécrosée et le pansement reste propre. On change donc le protocole : le pansement ne sera remplacé plus qu'un jour sur deux, voire un jour sur trois. Pas la peine d'embêter Cédric tous les jours avec ça ! Début de semaine, le réveil se fait un peu raide. Cédric a mal partout, se sent tout cassé. Des douleurs neuropathiques sur le coup-de-pied droit ne lui laissent pas trop de répit. Ras le bol ! Quand Cédric se débarrasse d'une douleur, une autre prend le relais.

Malgré toute la bonne volonté de chacun, je me rends compte comme il est difficile de trouver le traitement miracle efficace à 100 % et sans aucun effet secondaire. Dans un premier temps, Lara et Julie, les infirmières, ont des paroles réconfortantes et expliquent à Cédric les produits qu'elles mettent en place et les effets escomptés dans la demi-heure qui suit, si tant est que Cédric puisse patienter une demi-heure pour être soulagé. Matthias, médecin de l'HAD, réagit de suite lorsque je lui apporte des nouvelles de la santé de Cédric et n'a de cesse d'adapter le traitement pour le plus grand confort de Cédric.

20130506_201442

Jimmy, notre "ostéo préféré" comme j'aime à le dire, n'hésite pas à faire 40mn de route pour venir soulager Cédric par des manipulations douces et très ciblées. Sans parler du soutien quasi quotidien de Louise et David, d'Angélique-Antoine et Agathe, et de Pascal qui, par leur présence, montrent à Cédric combien ils l'aiment.

DSCN8205

Les visites à Cédric se font maintenant un peu moins nombreuses, ce qui lui permet de se reposer entre deux. Je suis contente de voir qu'il y a toujours un copain, un voisin, quelqu'un de la famille qui vient régulièrement lui tenir compagnie.

DSCN8226
Cédric, entouré de ses copains Vincent, Antoine et Ludo

Parfois, nous avons des visites plus tardives et nous décidons de manger ensemble. Le problème, pour Cédric, est que l'infirmière passe vers 21 h pour les derniers soins de la journée et, entre autres, brancher l'Hypnovel pour la nuit. Mais Cédric n'a pas toujours envie d'aller se coucher comme les poules ! Il aimerait avoir une vie "normale". Avec Matthias, nous avons décidé que Cédric choisira lui-même si ses nuits se feront avec ou sans Hypnovel, en essayant toutefois de garder, dans la mesure du possible, le rythme d'une nuit "avec", une nuit "sans". C'est lui qui gère ! Alors, ce soir, ce sera "sans". Pourquoi ? Eh bien, après plusieurs échanges de SMS dont Pascal et moi n'avons pas connaissance, Paulo a invité Cédric - à moins que Cédric ne se soit invité ! - pour manger ensemble ce soir... chez Paulo et Marie ! Voyons voir comment les choses peuvent s'organiser ! Parce qu'il va sans dire que Cédric a très envie de sortir de son canapé. Tout se met en place très rapidement et, grâce au taxi de Paulo et à la volonté de chacun (Lara viendra donner les soins chez Paulo et Marie), nous passons une très belle soirée improvisée.

20130508_210753

Cédric est enchanté d'avoir pu bouger, d'avoir vu Cindy et Nelly, mais aussi de nous avoir prouvé qu'il se sent la force et le courage de faire certains déplacements. Sacré Cédric ! Plein de ressources !