Tous les jours -ou presque-, Cédric a des visites, prévues ou non, qui le réjouissent à chaque fois. La compagnie de ses parents fait "partie des meubles" et il a trop besoin de varier les plaisirs pour que sa vie ait un sens. Les journées paraissent moins longues quand un copain donne de son temps pour partager un jeu vidéo, lorsque des voisins passent prendre l'apéro, qu'un prof vient aux nouvelles, ou quand des amis viennent chercher un sourire de Cédric. Hier soir, Bruno est de passage et Cédric tient à lui raconter une histoire.

"Pour Noël, Cédric reçoit de l'argent de la part de ses grand-parents. Bien content d'avoir un petit pécule, et ne voulant pas le laisser dormir dans un quelconque bas de laine, il se dirige dans une bijouterie. Accompagné et conseillé par Corentin et Arnaud, il prend son temps et, finalement, s'achète une belle chevalière en argent. Il n'est pas peu fier d'arborer sa nouvelle bague et se plaît à la faire remarquer à qui veut bien l'écouter. Et Vanessa l'écoute, et entend le souhait de Cédric de vouloir la personnaliser. Elle lui propose alors de la faire graver. Il imagine... une tête de mort... un dragon... des symboles chinois, qui ne reçoivent pas vraiment l'assentiment de son entourage. Les avis divergent, les propositions s'affinent jusqu'à ce que Cédric décide de faire graver ses initiales. Mais pas des initiales banales ! Cédric se rapproche alors de Shaynn, qui excelle dans l'art de manipuler la souris de son ordinateur pour composer de beaux dessins. Il passe sa commande et Shaynn s'applique à créer des lettres qui séduiront de suite Cédric. Vanessa porte la chevalière à l'artisan bijoutier qui grave consciencieusement le dessin, puis dépose délicatement la poudre d'onyx pour donner du relief tout en noircissant les initiales. Malgré sa perte de poids récente qui donne parfois l'impression que la bague est trop grande, Cédric ne la quitte pas et affiche fièrement cette chevalière pourvue désormais d'une belle histoire."

Une histoire qui a du sens, tant elle relie entre elles des personnes qui ne se connaissent pas et qui, pourtant, ont apporté à cette bague sa véritable valeur : son histoire.

DSCN8240